Good Contents Are Everywhere, But Here, We Deliver The Best of The Best.Please Hold on!
Data is Loading...
Your address will show here +12 34 56 78
Formation à la pédagogie théâtrale

Objectifs de cette formation


La pédagogie théâtrale est l’art d’initier l’acteur au jeu théâtral dans l’épanouissement de son talent : elle suppose la transmission d’un savoir. Elle pose donc la double question de la connaissance des techniques et de la manière de la transmettre.

L’acteur dans son jeu et le metteur en scène dans sa direction d’acteur abordent sans cesse des questions de techniques de jeu, mais se posent rarement des questions de pédagogie : comment enseigner le jeu théâtral ? Comment faire progresser l’art d’un comédien ? Comment ouvrir l’acteur à toutes les méthodes d’interprétation ? Comment organiser un atelier ? Comment développer l’acte créateur ? C’est pourquoi l’enseignant, mais aussi le metteur en scène (car il a aussi la nécessité d’appliquer une pédagogie dans son travail de metteur en scène) devraient aborder toutes les questions pédagogiques spécifiques que pose l’enseignement théâtral.
  • Text Hover

De la nécessité d’une formation à la pédagogie :


Il est évident que le travail de l’acteur et du metteur en scène repose par essence sur des techniques de jeu, une culture théâtrale et cinématographique, et ce savoir-faire ne peut pas être inné. Le jeu de l’acteur et la direction d’acteur impliquent une formation initiale. Celle-ci suppose des enseignants compétents qui assument la transmission d’un savoir de génération en génération et qui ont suivi eux-mêmes une formation pédagogique.

Cette formation des pédagogues, pour être complète, doit être double : à la fois théorique et pratique. Théorique pour l’analyse d’un texte théâtral, pour la connaissance de l’histoire du théâtre, pour la maîtrise de tous les courants théâtraux, pour une réflexion sur la pédagogie, et pratique par une expérience de plateau et d’application pédagogique.

La formation à la pédagogie théâtrale suppose aussi qu’un guide accompagne l’élève pédagogue dans son cheminement pour acquérir les techniques multiples et variées indispensables à l’élaboration d’un travail avec des élèves sur le plateau. Il s’agit aussi de développer une connaissance de soi dans l’exercice pédagogique qui déterminera un comportement herméneutique. C’est un questionnement constant : quelle est la meilleure attitude d’enseignement pour cet élève en particulier ?

Public concerné :


Cette formation s’adresse à des comédiens, des metteurs en scène qui désirent enseigner le théâtre dans un cours privé, dans un lycée ou animer une troupe amateur ou professionnelle.

Elle nécessite une expérience de comédien et aussi, ce qui est préférable, de metteur en scène.

 
  • Text Hover

Conditions d’entrée :


Les élèves de sortie du Studio (niveau quatre de la formation non intensive et niveau trois de la formation intensive) peuvent faire acte de candidature. Ils devront simplement participer à un entretien avec Alain de Bock. Après consultation des professeurs qui ont enseigné le théâtre à cet élève, la direction du Studio décidera si cet élève peut ou non rejoindre le groupe pédagogique.

Les élèves extérieurs au Studio doivent passer par une audition et donc présenter une scène, répondre à un questionnaire et participer à un entretien avec Alain de Bock.Cette formation pédagogique qui se déroule sur un an se clôturera par un examen de fin d’année et le Studio délivrera une attestation de formation. L’examen de fin d’année se déroulera sous le contrôle de deux professeurs ; il consistera à assurer une séance de travail avec un petit groupe d’élèves : échauffement physique et vocal, improvisation, travail de scène.

Programme de formation :


L’élève pédagogue établit avec la direction un programme de formation compatible avec ses disponibilités en choisissant parmi l’ensemble des cursus de formation des ateliers variés et complémentaires (par exemple : interprétation de textes, travail face caméra, improvisation et clown). Idéalement ce choix d’ateliers se répartit entre les groupes de formation intensive première et deuxième années et les groupes non intensifs du soir afin de se confronter aux différences de niveaux et de public.

Pour permettre un travail efficace, l’élève pédagogue devra suivre au minimum trois ateliers par semaine (ou plus s’il le souhaite).

Plusieurs étapes de formation :


Le premier temps est consacré à l’observation pédagogique.L’élève pédagogue assiste aux cours sans intervenir, mais observe le travail, prend des notes, et prépare des questions à soumettre aux intervenants.

Le deuxième temps est consacré à l’intervention des élèves pédagogues sur le travail des acteurs.L’élève en formation pédagogique interviendra progressivement sur l’analyse du travail de l’acteur. Il apprendra à donner son point de vue dans le respect des règles de bienveillance et de confiance qui sont celles de la structure, et à rendre celui-ci constructif pour l’acteur.

Ces deux premiers temps donneront lieu à des échanges permanents entre l’élève pédagogue et les professeurs : Quel programme ? Comment organiser et distribuer le travail ? Travail collectif ou travail individuel ? Comment analyser et faire un retour aux élèves ? Nécessité d’un échauffement physique et vocal ? Nécessité d’un travail d’animation de groupe ? Qu’est-ce qu’on recherche pour chaque comédien ? Quelles sont les étapes de progression d’un acteur ? Comment établir une fiche de chaque acteur et une grille pédagogique ?

Travail théorique : Il sera demandé à l’élève pédagogue un travail personnel de réflexion sur des textes théoriques (Stanislavski, Brecht, Jouvet…).Parallèlement chaque mois, l’élève pédagogue participera à une réunion avec Alain de Bock pendant laquelle la direction de travail de chaque acteur sera commentée.


  • Analyse d’un comportement pédagogique.

  • Développement de certaines qualités pédagogiques : aimer ses acteurs, défendre l’humilité —et la pratiquer soi-même, mettre les acteurs au travail, exiger un engagement et une qualité d’interprétation.

  • Création d’une méthode de travail.

  • Proposer un programme de travail.

  • Gérer différents niveaux dans un groupe.

  • Adapter sa pédagogie à chaque élève.

  • Fiche pédagogique pour chaque élève.


Puis, l’élève pédagogue prendra petit à petit en charge les échauffements physiques de débuts de séances puis encadrera seul des répétitions.

En fin d’année, il lui sera demandé de travailler une scène de son choix avec les élèves de son choix pour la présenter après quelques mois de travail à Alain de Bock et Katherine Gabelle.
  • Text Hover